La faible confiance dans les autorités affecte l’adoption des vaccins: données probantes de 22 pays africains

Lorsque la méfiance à l’égard des autorités locales augmentait de 10 points de pourcentage, les enfants vivant dans cette région étaient 11% plus susceptibles de ne recevoir aucun des huit vaccins de base. Il s’agissait du vaccin BCG (pour se protéger contre la tuberculose); trois doses du vaccin combiné contre la diphtérie, la coqueluche et le tétanos; trois doses du vaccin antipoliomyélitique; et une dose de vaccin contre la rougeole. Et ces enfants étaient 3,4% moins susceptibles de recevoir les huit vaccins de base.

Low trust in authorities affects vaccine uptake: evidence from 22 African countries

Low trust in authorities affects vaccine uptake: evidence from 22 African countries
© www.theconversation.com

💬 Laisser un commentaire