Brésil: interview de la porte-parole nationale de la lutte contre la pandémie et responsable des essais cliniques #BCG4Covid19 Margareth Dacolmo (Fiocruz)

Où on apprend que Mme Margareth Dacolmo est devenue une figure emblématique récemment des médias au Brésil. On aimerait que nos journalistes ici en France pose la même question à Mme Odile Launay, son alter ego française.

Article publié le 📅 27/01/2021 sur le site 🌐 Fondation Fiocruz.

Vous êtes le chercheur principal dans une étude portant sur le vaccin BCG contre la covid-19. Comment sont les enquêtes? Il s’agit d’une étude de phase 3 contre placebo utilisant le vaccin BCG, très connu au Brésil – utilisé depuis 1972 et, selon la réglementation du ministère de la Santé, pour chaque nouveau-né du pays depuis 1976. Il est utilisé en prophylaxie, pour ainsi dire, préventive des formes graves et répandues de tuberculose. La justification de cette étude est très intéressante car le vaccin BCG est un vaccin très particulier, en ce sens qu’il provoque une immunité très variée. Des observations dans certains pays où la vaccination BCG est pratiquée massivement chez tous les enfants, voire les plus jeunes, ont montré une réduction des taux épidémiologiques de covid-19. D’autre part, des études récemment publiées, soit en Afrique, soit récemment dans une population âgée, utilisant le BCG comme protecteur dans une population âgée, 

Covid-19: Margareth Dacolmo fala sobre o enfrentamento à pandemia para a Radis – Defesa

Covid-19: Margareth Dacolmo fala sobre o enfrentamento à pandemia para a Radis - Defesa
© portal.fiocruz.br

💬 Laisser un commentaire