L’Uruguay a fabriqué ses propres vaccins, mais a cessé de le faire car il n’a pas investi quelques pesos

La « Division de la production » de l’Institut d’hygiène a continué à fabriquer des antivenins pendant encore quelques années, mais cette production a également été interrompue et aujourd’hui ils sont importés d’Argentine et du Brésil (bien que le venin des serpents locaux ne soit pas exactement le même que celui des autres pays voisins). Le vaccin BCG – plus facile à réaliser – a été fabriqué en Uruguay jusqu’en 2004 au laboratoire Calmette, mais sa production a également été abandonnée et aujourd’hui il est importé.

Uruguay fabricaba sus propias vacunas, pero dejó de hacerlo por no invertir unos pocos pesos

Uruguay fabricaba sus propias vacunas, pero dejó de hacerlo por no invertir unos pocos pesos
© www.elobservador.com.uy

💬 Laisser un commentaire