Ils décrivent pour la première fois comment l’agent pathogène de la tuberculose est capable de reprogrammer le processus de génération de cellules immunitaires à son avantage

Deux ans plus tôt, la même équipe avait montré que l’exposition des cellules souches de la moelle osseuse au vaccin antituberculeux BCG reprogrammait ces cellules pour générer une immunité innée renforcée contre la tuberculose. Ces résultats, également publiés dans Cell en 2018, ont soulevé une question claire: si l’exposition de la moelle à une mycobactérie atténuée comme le vaccin BCG avait un effet bénéfique pour l’hôte, quel serait le résultat de l’exposition de la moelle à une forme virulent du pathogène (Mtb).

Describen por primera vez cómo el patógeno de la tuberculosis es capaz de reprogramar el proceso de generación de células inmunitarias en su beneficio

Describen por primera vez cómo el patógeno de la tuberculosis es capaz de reprogramar el proceso de generación de células inmunitarias en su beneficio
© www.arainfo.org

💬 Laisser un commentaire