Une nouvelle statistique fusionne la recherche mondiale sur les coronavirus

Les mathématiciens d’Amsterdam ont développé un nouveau type de statistiques. Cela leur permet de combiner les données de toutes sortes d’études corona, afin de savoir immédiatement quand un vaccin semble être efficace.
Un atout prometteur dans la lutte contre la corona est le vaccin contre la tuberculose: le vaccin BCG. Ce vaccin renforce le système immunitaire, de sorte qu’il protège non seulement contre la tuberculose, mais rend également le corps plus résistant à d’autres infections. Cela peut rendre les conséquences d’une infection corona moins graves.
Cependant, aucune preuve concluante n’a encore été fournie. Environ 15 groupes de recherche dans le monde ont mis en place des études pour étudier l’influence du vaccin BCG sur l’évolution de la maladie corona. Cela produit une gigantesque montagne de données. Il n’y a qu’un seul problème: les méthodes statistiques régulières rendent très difficile la combinaison de ces résultats de recherche dans l’intervalle. Et qu’en ces temps, il est essentiel de parvenir à une conclusion le plus rapidement possible. C’est pourquoi les statisticiens Peter Grünwald et Judith ter Schure, qui travaillent à l’Amsterdam Centrum Wiskunde & Informatica (CWI), utilisent un tout nouveau type de statistiques. Cela leur permettra de combiner les données de toutes les études et de sensibiliser le public dès qu’il y aura des preuves suffisantes de l’efficacité du vaccin.

Nieuwe statistiek voegt wereldwijd corona-onderzoek samen – New Scientist

Nieuwe statistiek voegt wereldwijd corona-onderzoek samen - New Scientist
© www.newscientist.nl

Laisser un commentaire