⚕️ La vaccination BCG obligatoire prédit des courbes aplaties pour la propagation du COVID-19

La vaccination contre le bacille de Calmette-Guérin (BCG) peut réduire le risque de diverses maladies infectieuses et, si tel est le cas, elle pourrait protéger contre la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19). Ici, nous avons comparé les pays qui ont rendu obligatoire la vaccination par le BCG jusqu’en 2000 au moins avec les pays qui ne l’ont pas fait. Pour minimiser les effets systématiques des biais de déclaration, nous avons analysé le taux d’augmentation quotidienne des cas confirmés (134 pays) et des décès (135 pays) au cours des 30 premiers jours d’épidémies à l’échelle des pays. La fenêtre de 30 jours a été ajustée pour commencer au début de la pandémie à l’échelle du pays. Les modèles mixtes linéaires ont révélé un effet significatif des politiques obligatoires du BCG sur le taux de croissance des cas et des décès après prise en compte de l’âge médian, du produit intérieur brut par habitant, de la densité de la population, de la taille de la population, du taux de migration nette, et diverses dimensions culturelles (par exemple, l’individualisme). Notre analyse suggère que la vaccination BCG obligatoire peut être efficace dans la lutte contre le COVID-19.

Mandated Bacillus Calmette-Guérin (BCG) vaccination predicts flattened curves for the spread of COVID-19 | Université du Michigan

👥 Auteurs ( 🎓 University of Michigan, Ann Arbor, MI 48109, 🇺🇸 États-Unis): 👤 Martha K. Berg, 👤 Qinggang Yu, 👤 Cristina E. Salvador, 👤 Irene Melani & 👤 Shinobu Kitayama.

💬 Laisser un commentaire