Après le confinement, les vaccinations doivent reprendre d’urgence

La crise sanitaire a mis un frein au suivi du calendrier vaccinal, chez les nourrissons mais également chez les enfants et les adultes. Les autorités de santé appellent donc à la reprise en urgence des vaccins. Le but est d’éviter les failles dans l’immunité de groupe.
Le vaccin BCG, une possible arme contre le coronavirus ? Pour l’Académie de médecine, l’effondrement de la vaccination des enfants peut s’expliquer par la peur des parents de fragiliser leur système immunitaire. Et donc de les rendre plus à risque face au coronavirus. Pourtant, cette stimulation immunitaire pourrait s’avérer en réalité protectrice.
Camille Locht, chercheur à l’Inserm, explore la piste du vaccin BCG (tuberculose) pour lutter contre le Covid-19. Des études épidémiologiques réalisées en Guinée-Bissau ont montré une réduction de la mortalité chez les enfants vaccinés du fait de leur protection contre la tuberculose mais aussi dû à la baisse de la mortalité induite par les virus respiratoires. « Comme le Covid-19 est un virus respiratoire, le BCG pourrait être une piste« , nous expliquait-il début mai. Une étude clinique est d’ailleurs en cours.

Santé | Après le confinement, les vaccinations doivent reprendre d’urgence
© www.vosgesmatin.fr

Laisser un commentaire