Un vaccin provisoire contre le coronavirus est moins probable en raison de la diminution du nombre d’infections

Le vaccin «provisoire» contre le coronavirus (BCG ndr) qui est actuellement testé par le centre médical universitaire de Nimègue Radboud pourrait arriver plus tard car le nombre d’infections diminue. C’était d’abord l’idée qu’il serait clair dans six mois si cela fonctionne, ce qui peut maintenant prendre dix mois.

Voorlopig vaccin tegen corona komt minder snel door afname aantal besmettingen | Corona in het Rijk van Nijmegen | gelderlander.nl

💬 Laisser un commentaire