L’immunité innée revalorisée

Alors que des recherches sont en cours pour étudier un éventuel rôle protecteur du vaccin BCG contre les effets du Covid-19, les travaux d’une équipe française dévoilent des mécanismes moléculaires de l’immunité innée qui pourraient conforter cette hypothèse.
Le BCG, nouvelle arme contre le Covid-19 ? Plusieurs essais cliniques sont aujourd’hui en cours à travers le monde pour valider l’hypothèse d’un éventuel effet protecteur de cette vaccination contre la maladie. En France, un essai de phase III randomisé avec bras contrôle, coordonné par l’hôpital Cochin à Paris, doit démarrer avant fin mai. 1120 volontaires seront recrutés chez des personnels hospitaliers soignants et non soignants, pour tester l’impact d’une vaccination préventive par le BCG contre le Covid-19. L’on avait déjà observé par le passé que le BCG pouvait conférer une protection contre certaines maladies respiratoires. Et selon une note de l’Inserm du 1er avril dernier, « des études épidémiologiques ont montré de façon intéressante une corrélation entre taux de vaccination au BCG et taux de morbidité et de mortalité face au Covid-19 ».

L’immunité innée revalorisée – actualités- Pharmaceutiques

💬 Laisser un commentaire