⚕️ Utilisation du BCG pour le cancer de la vessie pendant la pandémie COVID-19 – ScienceDirect

La pandémie actuelle de COVID-19 oblige les soignants à adapter leur pratique clinique, en particulier pour la prise en charge d’affections potentiellement mortelles telles que les tumeurs urologiques malignes. Au cours de cette crise des soins de santé, il est important de peser le risque de contamination lié à la rupture du verrouillage pour l’administration du traitement par rapport au risque de compromettre le pronostic du cancer en retardant toute forme de traitement. Cette considération est de la plus haute importance pour les patients atteints d’un cancer de la vessie non invasif musculaire (NMIBC) à haut risque qui nécessitent des visites répétées à l’hôpital pour des instillations intravésicales de bacille de Calmette-Guérin (BCG) afin de réduire le risque de récidive et de progression après résection transurétrale de la vessie (TURB).

Adjustments in the Use of Intravesical Instillations of Bacillus Calmette-Guérin for High-risk Non-muscle-invasive Bladder Cancer During the COVID-19 Pandemic – ScienceDirect

👥 Auteurs: 👤 Louis Lenfant, 👤 Thomas Seisen, 👤 Yohann Loriot, 👤 Morgan Rouprêt ( 🎓 Université de la Sorbonne, GRC 5 Onco-uro prédictif, APHP, Urologie, Hôpital de la Pitié-Salpétrière, 75013 Paris ) France,

Une réponse sur « ⚕️ Utilisation du BCG pour le cancer de la vessie pendant la pandémie COVID-19 – ScienceDirect »

💬 Laisser un commentaire